• Les MeRdia

    Petite réaction à chaud, car nos media, garants de l'information dans notre société, montrent, ces jours-ci, un visage particulièrement hideux.

    Voici trois exemples de dérapages journalistiques en deux jours.

    C'est avec effarement, qu'hier soir, je constatai que les noms de quatre gamins mis en examen après la manifestation de dimanche (Jour de Colère) étaient rendus publics par la presse nationale.

    "Aymeric Barthelemy de Saizieu, 20 ans, étudiant en BTS transport et logistique, Louis Marie Meurin, 18 ans, étudiant en deuxième année de médecine, et Loïc Rey, 18 ans, détenteur d'un bac pro de mécanique moto, ont été reconnus coupables d'avoir projeté une barrière de chantier en direction d'un cordon de gendarmes mobiles, sans l'atteindre. Un autre prévenu, Hughes Roumier, a également été condamné pour avoir lancé des pétards en direction des gendarmes.

    Le tribunal a en revanche annulé pour un vice de forme la procédure engagée contre une autre prévenue, Sybille Durand, 18 ans, élève en terminale, accusée d'avoir jeté une cannette de bière vide en direction des forces de l'ordre." 

    La première question que je me pose est de savoir quelle est la légitimité des media à rapporter les faits qui ont suivi une manifestation pendant laquelle ils ont été largement conspués ?

    D'autre part, au dela du ridicule des motifs des sanctions, et sans même préciser que selon beaucoup de témoins, les violences qui ont suivi la manifestation étaient le fait des forces de l'ordre, on se pose la question de savoir quel intérêt il y a à révéler l'identité de quatre gosses de bonne famille, sans même se soucier des conséquences néfastes que cela pourrait créer pour ces jeunes.

    Cela ressemble à de l'intimidation.

     

    Même scenario concernant "Joelecorbeau", responsable du site éponyme et proche de la mouvance Dieudonné, qui avait diffusé sur son site l'image d'une quenelle réalisée devant l'école juive à laquelle appartenaient les victimes de Mohammed Merah.

    Sans prendre la défense cette publication (d'ailleurs, je trouve la photo provocatrice et comparable à une profanation), cette dénonciation de la presse, ici encore, pourrait être préjudiciable à Joelecorbeau (doux euphémisme, ça ressemble plutôt à une condamnation à mort !) au vu de la nature des contenus de son site.

    Si l'on pouvait douter de la volonté d'intimidation dans le cas précédent; ici le scepticisme n'a plus lieu d'être.

     

    Enfin, un énième article s'acharnant sur Dieudonné nous rappelle les origines de la quenelle :

    "La quenelle a été popularisée par Dieudonné dans ses spectacles à partir de 2009. L’«humoriste» en fait alors l’exégèse dans Libération : «L’idée de glisser ma petite quenelle dans le fond du fion du sionisme est un projet qui me reste très cher.»"

    Or cette information est fausse voire mensongère puisque la première quenelle, sans être appelée ainsi, apparait dans son spectacle "1905" datant de 2005 et fait référence à la nageoire d'un dauphin qui sait"qu'il va nous la foutre jusque là".

    Voici l'extrait en question et certains ne manqueront pas de trouver à ce sketch une dimension prophétique.

    Aucun lien, donc, avec la connotation antisémite que certains veulent attribuer à ce geste. Et encore une fois, on notera l'amalgame que fait le journaliste entre antisémitisme et antisionisme dans son article.

    Le système, au travers de ses institutions (Etat, media, certaines associations... vous savez desquelles il est ici question), semble s'engager dans une politique d'oppression/répression sans précedent depuis le début de l'ère Hollande : arrestations à titre préventif lors des manifestations des bonnets rouges il y a quelques mois; répression brutale des protestations contre le mariage pour tous et même scenario dimanche dernier contre les Français en Colère.

    Manifestement, ce gouvernement n'aime pas les mouvements de mécontentement mais on l'a déjà vu reculer sur l'écotaxe, par exemple. Au dela de ça, on entrevoit, dans sa façon de gérer les rassemblements de la rue, une inquiétude qui traduit son incapacité à régler les préoccupations des Français telles que l'augmentation de la fiscalité ou la baisse du pouvoir d'achat.

    Ajoutons à cela les coups portés à la liberté d'expression, notamment avec l'affaire Dieudonné et la violence de l'acharnement dont est victime l'humoriste, tout l'appareil d'Etat s'applicant à réduire au silence un humoriste alors que l'évasion fiscale est, au moins, estimée à 40 milliards par an, alors que les chiffres de la délinquance et ceux du chômage ne cessent de grimper.

    Addendum 31/01

    La publication de l'identité des "anti-système" semble se banaliser; aujourd'hui, ce sont les noms de syndicalistes effectuant le geste de la quenelle qui sont jetés en pature au public :

    En compagnie d’autres militants, on y voit trois responsables du syndicat CGT Air France effectuer une "quenelle" : David Ricatte, secrétaire et porte-parole de la CGT Air France, Pascal Belrose, l’un des secrétaires de section et Laurent Dahyot, membre de la commission exécutive du syndicat.

    suivi de

    Pourtant le 11 janvier, trois jours après l’interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes, David Ricatte a posté sur son compte Twitter une vidéo de soutien très particulière. Il s’agit d’un détournement du film la Chute, consacré aux derniers jours d’Adolf Hitler, dont les sous-titres ont été détournés. 

    Après Joelecorbeau, on demande la peau de David Ricatte, un parfait inconnu, cette fois-ci. Le message a le mérite d'être clair : soutiens de Dieudonné, la chasse aux sorcières est ouverte. 

    Les journalistes semblent ne pas se rendre compte qu'ils ne détiennent plus aujourd'hui le monopole de l'information et qu'une partie grandissante de la population prend conscience de la partialité avec laquelle les media traitent de celle-ci.

    La défiance est, aujourd'hui, parfaitement visible vis à vis d'une profession qui a fait le choix de servir un système qui s'engouffre, chaque jour, un peu plus dans la dictature plutôt que de conserver son indépendance et sa liberté de parole.

    Je ne serais pas surpris que, si un jour, le vent venait à tourner, certains aient à répondre de leurs actes...

    Sources :

    http://www.20minutes.fr/article/1283502/ynews1283502?xtor=RSS-176

    http://fr.news.yahoo.com/mis-en-examen-pour-une-quot-quenelle-quot-113236365.html

    http://joelecorbeau.com/

    http://www.liberation.fr/societe/2014/01/29/reperes_976495

    http://www.liberation.fr/societe/2014/01/31/quenelle-chez-air-france-la-compagnie-se-dit-extremement-choquee_976843


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :