• L’€uro, le responsable de la crise grecque

    La dégradation de l’économie grecque est en partie imputable à un Euro fort qui privilégie les importations et pénalise les exportations.

    De plus, les faibles taux d’intérêts et l’inflation grecque ont encore favorisé l’endettement du pays.

    Cependant, en adoptant l’Euro, les Grecs sont soumis à la même politique monétaire, aux mêmes taux d’intérêts et de change que l’Allemagne alors que les 2 économies sont fondamentalement différentes.

    La Grèce n’étant pas en mesure de dévaluer l’Euro afin de redynamiser ses exportations et son économie ; la seule variable d’ajustement nationale à sa disposition est une déflation (baisse des prix) engendrée par une baisse des salaires ; or la baisse des salaires a également pour conséquence de ralentir l’économie du pays donc le remboursement de la dette.

    La seule solution de la Grèce serait donc de sortir de l’Euro et le remplacer par une nouvelle monnaie suffisamment faible pour relancer ses exportations.


     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :