• Définissons nous le terme de justice comme nos gouvernants ?

    Il n’aura pas fallu attendre longtemps après la manifestation inédite de dimanche, à la mémoire des victimes des jihadistes et pour la liberté d’expression, pour que le rouleau compresseur répressif ne se déploie.

    Ainsi, depuis les attentats de la semaine dernière, plusieurs peines de prison ferme ont été prononcées en France pour apologie de terrorisme ; ces condamnations, à l’encontre, majoritairement, d’écervelés provocateurs sans passif judiciaire, se devaient d´être exemplaires, suite aux consignes de fermeté requises par la circulaire envoyée à tous les procureurs par la ministre de la Justice.

    Parmi eux, Dieudonné… arrêté et mis en examen pour s´être senti Charlie Coulibaly, en références au journal Charlie Hebdo et au preneur d’otages de la porte de Vincennes.
    Difficile de ne pas y voir ici un acharnement judiciaire contre le bouffon le plus controversé de la République, ennemi public déclaré de l’Etat, surtout au regard de l’explication que donne l’intéressé de sa petite phrase polémique : défenseur de la liberté d’expression comme Charlie Hebdo mais traité comme le terroriste Amédy Coulibaly ! Vu les circonstances, il est probable que cette énième tentative pour destabiliser l’humoriste s’avère, comme à l’accoutumée, contreproductive et lui offre, un autre joli coup de pub.

    Il est donc aujourd’hui, en France, de bon ton d’enfermer quelques illuminés, avouons le, pas très dangereux, qui clament en public leur sympathie pour les actes de terrorisme au nom du Jihad… pendant que les Cahuzac et Thévenoud, en délicatesse avec le fisc, continuent de se promener librement, par exemple !
    Mais ceci est anecdotique lorsqu’on considère le cas d’Amédy Coulibaly, l’auteur de l’attaque de Vincennes, libéré prématurément alors qu’il avait été condamné à 5 ans de prison en 2013 !!!

    Dans le même temps, Christiane Taubira, adresse une seconde requête aux mêmes procureurs afin "d’aligner le régime des récidivistes sur celui des non-récidivistes en matière de réductions supplémentaires de peines ( RSP)”, autrement dit, alléger la peine du récidiviste, c’est à dire occulter la circonstance aggravante de la récidive.

    Mauvaise idée, mauvais timing !

    Résumons : on condamne donc, avec la plus grande sévérité, quelques grandes gueules à de lourdes peines de prison et, parallèlement, on allège le dispositif répressif visant les vrais criminels ; parmi eux, les responsables du carnage de la semaine passée !

    Je pense que l’Exécutif nous doit, ici, quelques explications : vu sous cet angle, on a l’impression d’une Justice complètement à côté de la plaque !

    Au delà du débat sur la cohérence de notre système pénal, se pose la question de la cohérence sur la liberté d’expression voire de la cohérence tout court !

    La loi française restreint la liberté d'expression et interdit “d'appeler publiquement à la mort d'autrui, ni de faire l'apologie de crimes de guerre, crimes contre l'humanité, ni d'appeler à la haine contre un groupe ethnique ou national donné.”

    Mais paradoxalement, l’intervention de Philippe Tesson “qui se réjouirait profondément de la mort de Dieudonné par exécution par un peloton de soldats” ne constitue pas de délit ; ni ne sont considérés comme apologie de terrorisme, les appels, comme ceux de BHL, à soutenir les rebelles syriens s’opposant par les armes au régime de Damas, pourtant reconnu par l’ONU,… pire, on leur envoie des armes !

    La France, ne voit pas, non plus, de problème à faire des affaires avec l’Arabie Saoudite ou le Qatar, principaux soutiens idéologiques et financiers du Jihad ; qu’en pensent aujourd’hui les familles des victimes ?

    Au vu de cette interprétation des évènements récents à Paris, n’est on pas, aujourd’hui, en droit de se demander quel sens donner au mot justice ?


    Sources :

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/toulouse-un-homme-condamne-a-trois-mois-ferme-pour-apologie-d-acte-terroriste-12-01-2015-4440511.php

    http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/video-les-condamnations-pour-apologie-du-terrorisme-se-multiplient_797383.html

    http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/attaque-au-siege-de-charlie-hebdo/video-apologie-du-terrorisme-les-consignes-de-fermete-et-severite-de-christiane-taubira_797389.html

    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/01/14/01016-20150114ARTFIG00363-dieudonne-place-en-garde-a-vue.php#xtor=AL-201

    http://www.atlantico.fr/decryptage/exclusif-enorme-boulette-christiane-taubira-en-pleine-semaine-attentats-directives-recidive-reduction-peine-gilles-gaetner-1952407.html

    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/14/de-charlie-a-dieudonne-jusqu-ou-va-la-liberte-d-expression_4555180_4355770.html#xtor=AL-32280515

    https://www.youtube.com/watch?v=DuUdeenL9mo

    http://www.legrandsoir.info/de-l-intervention-militaire-en-syrie-qui-croire-bhl-ou-jalili.html

    http://www.20minutes.fr/monde/1430899-20140821-syrie-france-livre-armes-rebelles-syriens

    http://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/aeronautique-defense/20131225trib000802749/francois-hollande-en-arabie-saoudite-pour-discuter-de-tres-gros-contrats-de-defense.html

    http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=178671&cid=76&fromval=1


    http://www.jeuneafrique.com/Article/ARTJAWEB20120606170458/


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :